Accueil  >   C'est décidé, je me reconvertis !  >   Vos réactions  >   Témoignages d'internautes  > Jean-Louis, déçu du DIF et du CIF - 19/02/2010

Recevez les offres d'emploi qui vous correspondent par mail !

Créez une alerte e-mail

15 000 recruteurs attendent de consulter votre CV

Déposez votre CV

Jean-Louis, déçu du DIF et du CIF - 19/02/2010

Bjr
Je ne peux qu'être effaré de lire la "prose" des spécialistes en tout genre (assis derriere leur bureau  et finalement "descripteurs de la vie", ou encore des dispositifs CIF, DIF, etc..;et autre situation - stress etc...- ) qui interviennet sur le site

Chacun y allant de son refrain, de ses dogmes et croyances. (c'est idem pour le climat avec bagarres de chapelles, querelles intestines et autres aberrations et circonvolutions oratoires - cf le dernier livre de C Allègre qui pilonne le GIEC..)

Bref que des âneries en "live", là comme ailleurs; Mais l'humilité étant si parcimonieusement partagée en ce bas monde..que ça n'étonne plus.

Inutile de stigmatiser ma situation ...où plutôt SI : 57 ans - pas de "discrimination à l'âge" (en tout cas pour l'instant) cependant, j'ai lu avec intérêt le "plan seniors" - la négo était obligatoire au 1.1. 2010 -  de mon entreprise : un vrai radis de fin de saison : c'est à dire creux de chez creux - bref rien ...sauf qu'il faut former les gens de la DRH pour faire en sorte qu'ils puissent parler avec les seniors de leur situation et de leur devenir...!!! - l'ensemble des objectifs est centré sur la DRH!!!!) ..édifiant. Quand on sait le devenir promis. Personne n'est plus dupe en 2010. Enfin souhaitons le.

j'ai aussi appris avec intérêt le fait que dès 57 - si on le veut (bien sûr!) - on peut partir de l'entreprise pour réaliser un projet - on est accompagné financièrement - mais bien sûr on n'a pas les cotisations, pas plus les années de référence nécessaires pour, le moment venu percevoir une retraite à taux plein ...bien loin de là - mais ce n'est pas dit dans la chanson bien sûr...transparence oui - mais pas trop quand même - bref là encore un marché à "tu comprends c'est bien , tu comprends pas c'est pareil" - alors que l'accompagnement financier , puisqu'on veut nosu mettre dehors devrait alors prendre en compte les cotisations ou bien encore pourraient elles être versées  par anticipation aux organismes sociaux ...puisque de l'autre côté certaisn partent bien avec des sommes qui relèvent du fantasme: bonus, stockOp. parachute et autre retraite chapeau..

Enfin, il serait utile et nécessaire d'arrêter de faire rire tout le monde avec les CIF et autres DIF.... et ne me faites surtout pas croire qu'il n'y a que mon entreprise qui réagisse ainsi...les exmples sont légion... mais cela prendrait trop de temps...

Lisez ce qui suit : à  47 ans, j'ai souhaité me remettre en cause - sollicité mon entreprise - qui a poliment refusé de m'aider prétextant qu'on ne se remet pas en cause à 47 ans...qu'on n'a jamais vu ça...etc...!!! qu'est ce que ça va t'apporter à ton âge ???...etc..etc...

J'ai persisté - et du prendre sur mes propres congès pour suivre durant 3 ans le cursus (IAE) de gestion finances et gestion des entreprises - j'ai obtenu le Mastaire européen avec mention - aucune remarque de mon entreprise - par la suite je me suis engagé vers un DEA de Sociologie durant 2 années (que je n'ai pas pu terminer compte tenu de ma charge de ytravail professionnel).

En 2006 j'ai obtenu mon inscription à l'IEP d'Aix en Provence - en ai averti mon employeur ( le président - en entretien ) - tant mon responsable hiérarchique que le membre du directoire en charge des RH  ont catégoriquement refusé que je suive le cursus de Master II pourtant tourné vers les aspects référents à mon métier ) .....

Quant aux refus de CIF ...je ne les compte plus.

Alors stop à la logorrhée et aux déclarations. Réflechissez (réfléchissons) : ce n'est pas un fossé  qui existe entre déclarations et réalités : les entreprises  sont des monstres froids et les salariés comptent pour ...peu sinon pour rien.Combien de fois faudra t il le répéter? Mon témoignage ne refléte pas le fait que je sois aigri : il se veut traduire la progressive maturité et le regard aiguisé que nous devons cultiver.

regardons l'actualité...tout en relisant  le rapport remis au gouvernement ...en 1995....qui traite "Le travail ..dans 20 ans"...

 

 


Postez vos réactions, vos témoignages sur : jemereconvertis@cadremploi.fr