Accueil  >   C'est décidé, je me reconvertis !  >   Témoignages : ils l'ont fait !  >   Reconversion passion  > « J'ai passé un Bac pro de cuisine à 35 ans »

Recevez les offres d'emploi qui vous correspondent par mail !

Créez une alerte e-mail

15 000 recruteurs attendent de consulter votre CV

Déposez votre CV

« J'ai passé un Bac pro de cuisine à 35 ans »

Il a cru en ses idées et a su saisir sa chance. Voilà comment Thomas Clouet s'est retrouvé presque par hasard à vivre de sa passion : la cuisine.

 

Thomas Clouet
Thomas Clouet

Vous avez une maîtrise de gestion dans le marketing, et vous vous êtes retrouvé à écrire un livre de cuisine. Pourquoi ?

Après mes études, j'ai travaillé pendant plusieurs années dans l'événementiel, et ça marchait plutôt bien pour moi. Mais j'ai fini par me lasser, et j'ai décidé d'ouvrir une boutique à Paris, spécialisée dans les produits de l'Île-de-Ré, dont je suis originaire. C'était une belle aventure, mais j'étais encore jeune et j'ai fait quelques erreurs. J'ai décidé d'arrêter au bout de deux ans, et de retrouver du travail dans ma branche. Malheureusement, comme j'avais déjà créé mon entreprise à 28 ans, les recruteurs avaient peur que je ne sois plus capable de supporter une hiérarchie. Pendant 6 mois, mes recherches d'emploi n'ont rien donné.

 

Parallèlement, je cherchais donc des idées pour me relancer. Un jour, j'ai dessiné un « petit roulé » sur un coin de table. C'est une sorte de sushi, mais avec tous types d'ingrédients (www.lespetitsroules.fr). Je l'ai expérimenté, fait goûter à quelques amis, puis je suis allé voir Hachette avec mon produit, au culot. Je suis ressorti de là avec un contrat pour deux livres.

 

Pourquoi la cuisine ?

Ça a toujours été une passion. Lorsque je travaillais dans l'événementiel, j'étais amené à voyager dans le monde entier, et j'adorais découvrir de nouveaux plats, une nouvelle gastronomie. Pour autant, je n'avais aucune formation dans le domaine et j'avoue que ça n'a pas été facile d'écrire mon premier livre sur les petits roulés. Il a tout de même remporté un certain succès puisqu'il a déjà été écoulé à plus de 30 000 exemplaires et traduit en plusieurs langues.

 

Où en êtes-vous aujourd'hui ?

 

À 35 ans, j'ai décidé de continuer dans cette voie et j'ai donc passé un Bac pro de cuisine. Ce n'était pas une partie de plaisir, d'autant que c'est un vrai Bac avec toutes les matières générales comme les maths ou le français ! Mais je me suis accroché, malgré mes 4 ans de retard sur les autres élèves.

 

Par la suite, j'ai créé mon entreprise, qui s'est bien développée depuis 2 ans. Je fais notamment du conseil de recettes pour des grands groupes agroalimentaires, mais aussi des chroniques pour des émissions culinaires. Ce n'est que le début, et pour l'instant on ne peut pas dire que j'en vive encore pleinement. Mais je suis heureux de travailler dans un domaine qui m'enthousiasme réellement.

 

Sébastien Hervier © Cadremploi.fr - 2010

 


Vos réactions, vos témoignages : jemereconvertis@cadremploi.fr