Accueil  >   C'est décidé, je me reconvertis !  >   A savoir avant de se lancer  >   Questions d'argent  > Reconversion = diminution de revenu ?

Recevez les offres d'emploi qui vous correspondent par mail !

Créez une alerte e-mail

15 000 recruteurs attendent de consulter votre CV

Déposez votre CV

Reconversion = diminution de revenu ?

Changer de voie pour s'épanouir, une bonne idée. Mais le sacrifice financier n'est pas négligeable. Car une reconversion est un investissement de temps mais aussi d'argent.

« Pour un cadre, une reconversion implique forcément une perte de revenus, du moins au début », affirme Myriam Rousselot, chef de projet Contrat de transition professionnelle à l'AFPA. En effet, au cours de la négociation salariale, les recruteurs avanceront l'argument du changement de voie pour faire baisser les enchères. Le reconverti a donc peu de marge de négociation pour son premier poste. Pour autant, n'hésitez pas à faire valoir vos compétences : certes vous êtes novice dans ce métier mais votre précédente carrière sera aussi une richesse pour l'équipe que vous allez rejoindre.

 

Proche ou lointaine ?

L'écart de salaire dépend bien sûr du type de reconversion. Si le poste d'origine et le poste d'arrivée sont relativement proches en termes de compétences, de responsabilités, et de volume de travail, les différences seront plus faibles. En revanche, si le métier vers lequel se dirige le cadre n'a rien à voir avec sa spécialité initiale, il doit être prêt à voir sa rémunération baisser de façon significative. Ainsi, cet ancien chef des ventes devenu artisan dans le bâtiment a perdu près de 40 % de son salaire. Quant à cet ingénieur qualité reconvertie en professeur, elle a vu son revenu mensuel net moyen passer de 2 700 à 1 700 euros.

 

Salarié ou indépendant ?

Le statut pèse aussi dans la balance. « Pour les salariés, cette diminution peut durer jusqu'à ce qu'ils atteignent le niveau d'expertise dont ils pouvaient justifier à leur ancien poste », précise Jean-Christian Pouillon, Responsable Équipe Recrutement RH, Finance et Formation de l'agence cadres Pôle Emploi d'Issy-les-Moulineaux. En revanche, pour ceux qui s'installent à leur compte, « les revenus peuvent remonter plus rapidement, mais l'investissement de départ est aussi plus important. »

 

Passage par la case formation ?

Enfin, lorsqu'une formation est incontournable pour accéder au nouveau métier, le coût peut être important si vous ne pouvez pas bénéficier d'une prise en charge financière dans le cadre d'un CIF  (Congé individuel de formation) ou d'un DIF (Droit individuel à la formation) par exemple.

 

 

Pour en savoir plus :

Article « Reconversion : combien ça coûte »

Article  « Les p'tits coups de pouce auxquels on ne pense pas »

 

Séverine Dégallaix © Cadremploi.fr - 2010

 

 


Vos réactions, vos témoignages : jemereconvertis@cadremploi.fr