Accueil  >   C'est décidé, je me reconvertis !  >   Les aides pour se reconvertir  >   Pour tous  > Les p’tits coups de pouce auxquels on ne pense pas

Recevez les offres d'emploi qui vous correspondent par mail !

Créez une alerte e-mail

15 000 recruteurs attendent de consulter votre CV

Déposez votre CV

Les p’tits coups de pouce auxquels on ne pense pas

Financement, formation, organisation à la maison... avez-vous envisagé toutes les solutions pour vous faciliter la vie ? Voici de quoi vous aider au quotidien.

Les actions des régions

 

Avez-vous frappé à la porte de votre conseil régional ? Cette démarche est loin d'être inutile. Région par région, il existe des programmes d'aides notamment en matière de formation.

 

Depuis début 2009, l'opération « Compétences Plus », gérée par les centres AFPA, permet ainsi aux salariés de Franche-Comté en chômage partiel de se former. En Picardie, le dispositif « Former plutôt que chômer » soutient les salariés d'entreprises en difficulté. Touchée par la crise textile, la région Lorraine a mis en œuvre une plateforme de transition professionnelle afin d'accompagner les reconversions. Citons encore la PAMID qui officie en Dordogne. Cette Plateforme d'Accompagnement des Mutations Industrielles propose plusieurs actions, notamment l'aide à la reconversion des salariés dont les emplois sont menacés.

Opération frais de formation

Les conseils régionaux, tout comme les conseils généraux et certaines mairies, peuvent proposer une participation à des frais de formation. Les caisses de retraite, ont également, pour certaines d'entre elles, des budgets d'aide à la formation pour leurs cotisants.

 

Demandeurs d'emploi, les petits plus

Pôle Emploi dispose de différentes mesures permettant de donner un coup de pouce à un projet de reconversion. Pour une formation non indemnisée, il est ainsi possible, de bénéficier dans le cadre de l'ARE (aide au retour à l'emploi), d'une participation financière pour vos frais de déplacements.

 

Les mamans demandeuses d'emploi avec un enfant de moins de six mois à charge, peuvent pour leur part bénéficier de l'ARAF lorsqu'elles entrent en formation. Cette aide est destinée à leur permettre de faire face aux frais générés par la garde de leur petit.

 

Autre appui pour les demandeurs d'emploi : la possibilité de déduire de leur revenu imposable les frais liés à un stage de formation, au titre des frais professionnels réels.

 

Pour en savoir plus :

Article « Reconversion : combien ça coûte ? »

Recherchez une formation sur Cadremploi.fr

 

Sandrine Guinot © Cadremploi.fr - 2010

 


Vos réactions, vos témoignages : jemereconvertis@cadremploi.fr