Accueil  >   C'est décidé, je me reconvertis !  >   Témoignages : ils l'ont fait !  >   Reconversion raison  > Le but était de créer mon propre emploi

Recevez les offres d'emploi qui vous correspondent par mail !

Créez une alerte e-mail

15 000 recruteurs attendent de consulter votre CV

Déposez votre CV

Le but était de créer mon propre emploi

Licencié de son poste de chef de cuisine suite à un accident de travail ayant provoqué une incapacité, Alain Gilles a décidé de créer son entreprise. Aucun rapport avec la cuisine : il sévit désormais dans les services pour l'habitat.

 

Pourquoi avoir créé une entreprise de Multi-services habitat ?

Je savais que je ne pourrais pas reprendre mon ancien poste à cause de mon handicap au genou. L'idée de créer une entreprise m'est venue tout naturellement, je pense que c'est mon côté indépendant qui est ressorti. Le but était de créer mon propre emploi et de travailler pour moi.

 

Quant au secteur, je m'étais rendu compte qu'il y avait un réel besoin pour ce genre de services suite à diverses discussions avec les personnes qui m'entouraient. J'en avais aussi parlé avec un conseillé de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH). Il avait trouvé que mon projet tenait la route, mais me conseillait de me former afin de mettre toutes les chances de mon côté.

 

Comment s'est passé le processus de reconversion ?

J'ai tout d'abord effectué un bilan de compétences afin de déterminer à quelles formations je devrais m'inscrire pour pouvoir monter mon entreprise. J'ai ensuite suivi une première formation de quatre mois, dénommée Pré pro, qui a permis de déterminer si j'étais capable de suivre une formation qualifiante. Suite à cela, j'ai posé ma candidature pour une formation professionnelle de neuf mois à l'AFPA de Coutances. J'ai complété le tout par quatre mois de cours afin d'apprendre les bases de la gestion d'une entreprise.

 

J'ai eu droit à des aides financières de la région et de l'Agefiph1 à la fois pour la formation et le lancement de mon entreprise.

 

En quoi a consisté votre formation professionnelle ?

J'ai appris tout ce dont j'avais besoin pour exercer le métier qui m'intéressait : la plomberie, l'électricité, la pose de carrelage, de faïence, et de cloisons sèches, l'installation de plafonds suspendus et de parquet... Il y avait énormément de pratique dans la formation, ainsi que quelques cours théoriques, notamment sur les normes et obligations légales.

 

C'est un secteur qui évolue beaucoup et dans lequel il y a toujours de nouvelles choses à intégrer, par exemple en matière d'isolation et de solaire. Je pense donc que je devrai me former de façon assez régulière.

 

Pour en savoir plus :

Article « Reconversion : le jeu en vaut-il la chandelle ? »

 

Séverine Dégallaix © Cadremploi.fr - 2010

 

 

1 Association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées

 


Vos réactions, vos témoignages : jemereconvertis@cadremploi.fr